La photo HDR ( high dynamic range ou grande plage dynamique ) est une technique qui permet de dépasser les capacités de notre appareil photo. Nos appareils photo ont une plage dynamique inférieure à celle de l’œil humain. Ainsi, une simple photo de paysage paraitra décevante avec un ciel délavé et des ombres trop fortes ce qui n’est pas conforme à ce que notre œil a vu. Même en shootant en RAW et en traitant l’image dans votre logiciel de développement, cela peut se révéler insuffisant pour obtenir une bonne image.

La photo HDR permet de résoudre ce problème.

La technique consiste à prendre plusieurs photos en RAW de la même scène à des expositions différentes.  Puis de les combiner en une seule qui aura alors une large plage dynamique. Un logiciel comme Lightroom CC, Photoshop, Photomatix ( payants ) ou encore  Luminance HDR ( gratuit ) est indispensable pour réaliser la fusion des images.

Techniques de prise de vue HDR.

– Bracketing automatique avec priorité à l’ouverture.

De nos jours, la plupart des appareils photo numériques possèdent une fonction bracketing automatique (à sélectionner et régler dans les menus de l’appareil ). Ils permettent de faire 3, 5, 7 photos à des expositions différentes. L’appareil ne doit pas être en tout  automatique mais en Av ou A sur la molette , soit priorité à l’ouverture. L’ouverture doit absolument rester fixe lors des différentes prises de vue. Sinon, la profondeur de champ variera et les images ne seront pas superposables.

Ainsi c’est la vitesse d’obturation qui variera pour que les clichés soient exposés différemment . Il est possible de faire cette série de clichés à main levée, sans pied car les logiciels de traitement photo HDR se chargent d’aligner avec précision les images. Il faut pour cela mettre l’appareil en mode rafale. Mais attention, la vitesse d’obturation sur la dernière image, la plus claire, peut au final se révéler insuffisante en faible lumière et peut provoquer un flou de bougé. En faible lumière, de nuit ou au crépuscule, le pied photo s’avère indispensable.

Il faudra aussi régler dans les menus de votre appareil la valeur du bracketing. Une valeur de +1IL –  0 – -1IL constitue une bonne base de départ.

– Bracketing en manuel.

Si votre appareil photo ne possède pas la fonction de bracketing auto, vous pourrez opérer en manuel sur pied.

  • Régler l’appareil en manuel, M sur la molette.
  • Régler l’ouverture à la valeur souhaitée.
  • Mettre l’appareil sur pied.
  • Utiliser le retardateur ou une télécommande filaire / infrarouge
  • Shooter le nombre de photos voulues en faisant varier la vitesse

– La question du bruit.

La sous exposition des photos peut entrainer un léger bruit. Par conséquent il est utile de shooter avec une valeur ISO la plus faible possible. Par ailleurs, dans votre logiciel de développement vous pouvez minimiser le bruit des clichés les plus sombre avant de procéder à la fusion de photos.

La fusion de photo HDR

Exemple de photo HDR :

Voici trois clichée, le premier en exposition normale tandis que  le deuxième est en sur-exposition et que le troisième est en sous-exposition. Vous pouvez les télécharger pour faire vos propres essais avec votre logiciel de fusion HDR.

Télécharger les images en RAW

 

Voici le résultat après fusion HDR dans Ligthroom CC.

Fusion de photo HDR

Fusion de photo HDR

Vous constaterez que sur la photo normalement exposée le ciel est correct tandis que le bas de l’image est trop sombre et mal défini. La fusion de photo HDR a permis de corriger cela. Notez que après fusion, j’ai, dans Ligthroom ajouté un filtre gradué sur le ciel pour renforcer son côté dramatique. De plus, j’ai accentué la saturation sur les bâtiments oranges.

La fusion HDR dans Ligthroom CC.

J’aime faire mes photos HDR dans Ligthroom car le fichier final produit est en RAW ce qui n’est pas le cas des autres logiciels ou il est en TIFF. Par conséquent, une fois le HDR crée nous gardons toutes les possibilités de post-traitement permises par le RAW.

Dans Ligthroom, sélectionner les images à fusionner, puis faire clic droit – fusion de photos – HDR. Cela va mouliner un peu le temps que le logiciel crée l’aperçu HDR.

Voici l’écran obtenu :

Aperçu fusion photo HDR

Cocher ” Alignement automatique ” surtout si les photos on été prises à main levée. Cocher ” Tonalité automatique “. Ainsi, le logiciel appliquera des réglages de base que vous pourrez  toujours modifier par la suite.

Le niveau de correction des décalages est utile si un objet a bougé dans la scène au moment des prises de vue ( personnage, feuilles des arbres ou autre ), ce que l’on appelle aussi deghosting. Pour que l’objet ne se vois pas dédoublé, le logiciel choisi les pixels qui ont bougé dans l’image normalement exposée puis les efface des autres images.

Ainsi, il est parfaitement possible de faire des images HDR  lorsque des éléments de l’image bougent. S’il y a trop de mouvements le déghosting ou réduction des images fantômes peut échouer et donner des résultats imprévus.

 

Fusion de photo HDR dans Photomatix.

 

photomatix ouvrir

Photomatix peut aussi bien se lancer en mode autonome que depuis Lightroom. Une fois lancé nous arrivons à l’écran suivant et on clique sur ouvrir.

L’écran des options HDR apparait

options de traitement HDR

 

La première case à cocher permet d’aligner les image pour le cas ou nous n’avons pas utilisé de pied. Puis vient la case pour supprimer les images fantômes pour le cas ou quelque chose ai bougé dans la scène. Ensuite vient la case ” réduire le bruit sur  ” et nous choisissons dans la liste déroulante soit uniquement l’image sous-exposée ou d’autres combinaisons. Puis vient la case ” réduite les aberrations chromatiques “. Enfin, cliquer sur aligner et combiner ( en bas du panneau en vert ).

L’écran mouline et on arrive alors à l’écran suivant:

Rendu HDR

Là cliquer sur rendu HDR.

L’écran final ou nous pourrons faire les réglages HDR s’affiche.

réglages HDR

A droite de l’écran s’affiche une série de présets  sous forme de vignettes. Pour ma part j’ai choisi le préset ” Réaliste  “. Il ne reste plus qu’à peaufiner les réglages à gauche pour obtenir l’image souhaitée.

Conclusion.

La photo HDR est une technique vraiment intéressante pour résoudre les problèmes de fortes variations lumineuses dans une scène. Les contre jours ne vous feront plus peur, les images seront exposées aux petits oignons selon vos souhaits.