La sensibilité ISO est un réglage important de votre appareil photo. Les ISO représentent la sensibilité à la lumière du capteur de votre appareil. Ainsi, plus elle est élevée, plus grande sera la sensibilité du capteur.

La sensibilité ISO influence l’exposition de votre photo en étroite relation avec l’ouverture du diaphragme  et la vitesse d’obturation. Ainsi, à vitesse et ouverture égale, plus la sensibilité ISO est élevée plus l’exposition de la photo augmentera.

Sensibilité ISO et bruit, le revers de la médaille.

L’augmentation de la sensibilité ISO se traduit inévitablement par une augmentation du bruit numérique. Cette augmentation diffère selon la qualité du capteur de votre APN. Ainsi, sur les appareils photo  récents vous pourrez shooter jusqu’à 3200 voir 6400 ISO en gardant une qualité d’image acceptable. Si vous shooter à de telles valeurs, vous avez tout intérêt à utiliser le format RAW afin d’atténuer le bruit au post-traitement, ce qui est beaucoup plus difficile à faire en JPEG.

D’une manière générale, travaillez toujours avec une sensibilité ISO la plus faible possible. Réglez d’abord l’ouverture et la vitesse et seulement si par exemple la vitesse est insuffisante, augmentez les ISO.

Sachez que le bruit numérique apparait d’abord dans les parties sombres de l’image. Par conséquent surveillez l’histogramme  de votre image. S’il est trop à gauche, c’est à dire qu’il comprend beaucoup de pixels sombres ou noirs, décalez le à droite avec la molette de correction de l’exposition sans toutefois cramer les blancs.

Je vous conseille d’afficher en permanence l’histogramme ainsi que l’alerte de surexposition sur votre écran. Cela se règle dans les menus de votre appareil. L’alerte de sur exposition consiste à affichez des zébrures sur les parties surexposées. En tout cas c’est ainsi que cela fonctionne sur mon Panasonic GX8.

 

Voici une photo prise à 1600 ISO. Elle parait sympathique de prime abord. mais en zoomant à 100 %, le bruit apparait ( photo 2 ). Comme la photo a été prise en RAW, j’ai réduit le bruit dans ligthroom ( photo 3 ).

 

Couple de charançons sensibilité iso 1600

Couple de charançons

A 100 % le bruit apparait dans les parties vertes ( cliquez sur l’image pour voir en plus grand )

Charançon bruit

Charançon bruit

Après correction du bruit dans Lightroom

charançon dé-bruité

charançon dé-bruité

Quand augmenter la sensibilité ISO ?

En cas de faible lumière.

Lorsque la lumière baisse et que la vitesse d’obturation devient trop faible, augmentez la sensibilité ISO. Cela est particulièrement évident en photographie de nuit par exemple.

En cas de petite ouverture.

Avec une ouverture faible, la vitesse risque d’être trop lente et de provoquer un flou de bougé. Augmentez alors les ISO.

Avec une vitesse élevée.

En photo de sport par exemple, choisir une vitesse d’obturation élevée augmentera l’ouverture et par conséquent, diminuera la profondeur de champ. Vous pouvez jouer sur les ISO pour diminuer l’ouverture et accroitre la profondeur de champ.

Conclusion.

D’une manière générale, choisissez toujours la valeur d’ ISO la plus faible possible pour minimiser le bruit numérique du capteur. Ensuite, choisissez votre ouverture puis contrôlez la vitesse obtenue. Si elle est trop faible, alors augmentez les ISO. A l’inverse, choisissez votre vitesse, puis constatez l’ouverture obtenue, si elle est trop grande jouez sur les ISO.

Dans tous les cas pensez à vérifier l’histogramme , s’il est trop à gauche, jouez sur la correction d’exposition pour le décaler vers la droite sans pour autant cramer les blancs.