Sur cette page je poste mes images de macrophotographie. Une galerie pour chaque journée de photo. Je débute en macrophotographie et entomologie, aussi excusez moi si la détermination des espèces est parfois approximative. N’hésitez pas à me corriger dans les commentaires !

Matériel de macrophotographie.

Comme je débute, mon matériel est somme toute modeste. Je dispose de l’excellent appareil photo Panasonic GX8, du zoom Lumix 12-60 mm 3.5/4.5 et d’une bonne bonnette achromatique de cinq dioptries, la Marumi Achromat 200.

Côté éclairage, comme je n’ai pas en ce moment les moyens d’acheter des flash, j’ai commandé deux torches leds de 120 leds chacune ainsi que un double bras pour les fixer. J’ai eu cette idée en lisant les explications de Patrick Goujon concernant les torches led en macro. Cela semble prometteur et je vous dirais mon ressenti lorsque j’aurai reçu ce matériel dans environ 3 semaines. ( Il vient de chine….j’ai déboursé la modique somme de 39 euros pour deux torches et le bras )

Pour les questions de technique en macrophotographie visitez l’article que j’ai écrit à ce sujet.

Trêve de discussion passons aux photos !

Macrophotographies du 20/04/2018.

Ces photos on été prises au parc d’Estienne d’ Orves à Nice.

Neuf photos “potables” donc, sur un total d’une cinquantaine de prises, soit, un déchet relativement important.

  • La première photo montre un couple de gendarmes, punaise rouge de la famille des Hétéroptère, nom scientifique : Le pyrrhocore. Ces punaises, communes sont abondantes. C’est la première photo que j’ai prise et je n’avais pas vu que mon ouverture était réglée à f5,6, par conséquent la profondeur de champ est trop faible et le bord de la punaise un peu flou.
  • La deuxième et la neuvième photo montrent deux punaises pointées appelées aussi punaises puantes de la famille des Hétéroptère, nom scientifique : Nezara viridula. Elles sont aussi très communes.
  • La troisième et quatrième photo montrent une mouche commune, famille des diptères.
  • La cinquième et la sixième photo montrent deux sauterelles minuscules. Le  Méconème fragile ou encore la ” petite sauterelle des villes ” de la famille des orthoptères.
  • La septième photo est un coléoptère que je parviens pas à identifier.
  • Enfin, la huitième photo est une banale coccinelle à sept points de la famille des coléoptère.

Voila pour cette journée, à bientôt pour une nouvelle récolte !

Macrophotographies du 21/04/2018

Et voici une nouvelle récolte fait au parc de Vaugrenier à Villeneuve Loubet.

J’ai finalement commandé deux bagues d’allonge automatiques pour mon Panasonic GX8… A 10 euros en chine cela ne vaut pas le coup de s’en passer. Mais, maintenant j’hésite à commander des flashs. C’est que avec des bagues allonge, la lumière va vite manquer !

Donc nous voyons une coccinelle, deux couples de charançons, deux gendarmes, deux cétoine grise, et deux diptères à identifier.

Macrophotographies de 18/05/1018.

Petite sortie ce matin au parc de Vaugrenier à Villeneuve-Loubet.

Les photos ont été prises au flash déporté à 1/400 s

Nous voyons

  • une Cétoine grise, espèce de coléoptères de la famille des Cétonidés, de la sous-famille des Cétoines.
  • un Pyrochroa coccinea ou Cardinal,coléoptère. On le voit de mai à juin en vol ou posé sur les fleurs et dans les lieux plutôt frais et à demi-ombragés (lisières de forêts, chemins forestiers, clairières
  • un syrphe à déterminer, sorte de mouche,  Les Syrphidae ou Syrphides (ou Syrphes), sont une famille de mouches du sous-ordre des Brachycera. La famille se subdivise en 3 sous-familles qui comprennent environ 200 genres et plus de 5 000 espèces décrites
  • Le pyrrhocore, gendarme , hétéroptère – punaise. Le gendarme, ou pyrrhocore, Pyrrhocoris apterus (du grec πυρρος, « roux » et κόρις, « punaise »), appelé aussi diable ou cherche-midi, en raison de son attirance pour le Soleil au zénith, est un insecte hémiptère hétéroptère de la famille des Pyrrhocoridae.
  • Psilothrix viridicoerulea -vert bleu coléoptère

à bientôt pour de nouvelles images !