La correction d’exposition est disponible dans les modes priorité à l’ouverture, priorité à la vitesse et programme. Le réglage se matérialise sur votre appareil photo de différentes manières selon le modèle. Elle s’exprime en IL ou encore en EV en anglais ( exposure value ). Vous devriez avoir lu le chapitre consacré à l’exposition avant d’aborder ce chapitre.

  • Avec une bague graduée de +3 à -3 IL par incréments de 1/3. Il suffit de tourner la bague dans le sens voulu.
  • Avec un bouton +/- qu’il suffit d’appuyer le réglage se fait avec une molette.
  • Dans les menus de l’appareil pour les modèles les moins perfectionnés.

Dans le bas du viseur ou de l’écran se trouve sous forme d’un curseur un indicateur de correction d’exposition.

Quand utiliser la correction d’exposition ?

  • En priorité à ouverture l’appareil calcule la vitesse automatiquement pour obtenir une exposition correcte. Mais, il peut se tromper. Par exemple, en cas de fort contraste de lumière dans un paysage, l’appareil peut se régler sur le sol qui sera bien exposé tandis que le ciel sera délavé, voir cramé et irrécupérable. Dans ce cas, il fallait sous exposer de -1IL ou plus pour que le ciel soit correctement exposé. Ainsi, l’appareil modifie la vitesse d’obturation pour obtenir l’exposition voulue.
  • En priorité à la vitesse, c’est l’inverse, l’appareil calcule automatiquement l’ouverture en fonction de la vitesse choisie. Ainsi, la correction s’applique à l’ouverture.
  • En condition de faible luminosité lors d’un concert par exemple, la vitesse peut se révéler insuffisante pour éviter un flou de bougé. En appliquant une correction de -1 IL, vous gagnez un cran de vitesse, ce qui peut s’avérer crucial. Bien sur, la photo se ra plus sombre, mais vous rectifierez en post traitement, à condition de shooter en RAW bien sur.
  • Dans certaines conditions, par exemple en photographie de neige, les automatismes de l’appareil seront perturbés. Ainsi, la neige paraitra grise. Dans ce cas, surexposez de +1 IL environ.
  • Pour limiter le bruit numérique. Le bruit numérique apparait dans les parties sombres de l’image en particulier lorsque la lumière manque. En photographie de nuit par exemple, l’histogramme est souvent décalé à gauche. Surexposer de +1 IL ou d’avantage permet de décaler l’histogramme vers la droite en faisant attention de ne pas cramer les blancs. Je vous conseille de systématiquement afficher l’histogramme sur votre écran.
  • Lorsque votre appareil surexpose ou sous-expose de façon systématique  vous pouvez appliquer en permanence une correction d’exposition pour compenser ce défaut.